Historique du Grand Prix de Chantilly : Entre Evry et Saint-Cloud

29 mai 2020

Mare Australis Grand Prix de Chantilly 2022

Photo scoopdyga.com

Juin, Chantilly

Grand Prix de Chantilly

 

Groupe 2, 4ans et au-dessus, 2 400 mètres, 90 000 €

Créé en 1973 (Grand prix d’Evry)

 

Tenant du titre : Mare Australis (m5, Ire par Australia et Miramare, par Rainbow Quest), appartenant à Gestüt Schlenderhan, élevé par Stall Ullmann, entraîné par André Fabre, monté par Olivier Peslier.

Temps record (à Chantilly) : 2'24''6 par Aspetar en 2019.

La course se déroulera en 2023 pour la 51ème fois

 

L'édition 2022

 

Dimanche 5 juin 2022, Hippodrome de Chantilly (Oise). – Gagnant du Prix Ganay (Gr1) l'an passé, Mare Australis (Australia) a renoué avec le succès à l'occasion du Grand Prix de Chantilly (Gr2), sous la selle d'Olivier Peslier. Après deux places, ce mâle de 5 ans s'impose de brillante manière, l'emportant de deux longueurs avec à la clé le deuxième meilleur temps (2'29''16) des quinze dernières années. Assez rapidement installé en tête, le pensionnaire d'André Fabre a fait parler la classe, repartant de plus belle à mi-ligne droite. Sur la montante, Bubble Gift (Nathaniel) est crédité d'un très bel effort final pour se classer deuxième, précédant Glycon (Le Havre), qui a également bien fini.

Mare Australis est resté invaincu sur la piste de Chantilly et également sur la distance de 2 400 mètres, lui qui avait remporté le Prix de l'Avre à 3 ans. Elevé par la Stall Ullmann, il permet à son propriétaire, la Gestüt Schlenderhan, de conserver son titre dans le Grand Prix de Chantilly après le succès d'In Swoop en 2021. La dernière victoire d'André Fabre remontait à 2018, avec Waldgeist, futur vainqueur du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1).

Mare Australis est issu de Miramare (Rainbow Quest), placée de Listed en Angleterre sur 2 400 mètres et plus, sœur de Macleya (Winged Love), notamment deuxième du Prix Royal-Oak (Gr1) et vendue 28.000 Guinées aux ventes Tatlersalls en décembre 2019. Elle est une soeur de Mahati (Montjeu), qui a donné Manisha (Lope de Vega), deuxième de l'édition 2022 du Prix de Royaumont (Gr3).

 

Historique

Le Grand prix de Chantilly est une course toute jeune puisqu’il fut couru pour la première fois sur l’hippodrome des Condé en 1997. Cette année-là, il est venu rehausser la réunion du prix de Diane du fait de la fermeture de l’hippodrome d’Evry. En fait, il a pris le relais du Grand prix d’Evry, créé en 1973 lors de l’ouverture de cet hippodrome par la Société de Sport de France. Le Grand prix d’Evry, couru dans la seconde quinzaine de mai, était l’épreuve principale de cette Société, comme l’avait été le Grand prix du Tremblay, instauré en 1927, jusqu’en 1947. Il avait été relayé alors par le Grand Handicap du Tremblay jusqu’à la fermeture de l’hippodrome, fin 1967.

Généralement programmé trois semaines avant le Grand prix de Saint-Cloud (Gr1), le Grand prix de Chantilly se présente comme une course préparatoire idéale pour les chevaux d’âge. 

Cinq chevaux sont parvenus à gagner le Grand prix de Chantilly et le Grand prix de Saint-Cloud. Ce sont Un Kopeck (1975), Diamond Shoal (1983), Pistolet Bleu (1992), Fragrant Mix (1998), Ange Gabriel (2003). Le cas d’Ange Gabriel est particulier. En 2002, à 4 ans, après s’être classé deuxième dead-heat à Chantilly, il a triomphé à Saint-Cloud ; puis en 2003, il s’est approprié les deux épreuves.

En 2020, le Grand prix de Chantilly se dispute à Deauville car les réunions de courses sont encore interdites en région parisienne en raison de la crise sanitaire.

 

Propriétaires

  • Casaque Wildenstein (5 victoires) : Star Lift (1989), Ode (1990), Pistolet Bleu (1992), Serrant (1993), Bright Moon (1994) pour Daniel, puis Policy Maker (2004, 2006) pour l’écurie Wildenstein.
  • Karim Aga Khan (2 victoires) : Karoon (1973), Sharaniya (1987).
  • Michael Sobell (2 victoires) : Admetus (1974), Lancastrian (1981).
  • Mahmoud Fustok (2 victoires) : Magwal (1984), Something True (1988).
  • Jean-Luc Lagardère (2 victoires) : Long Mick (1985), Fragrant Mix (1998).
  • Wertheimer & Frère (2 victoires) : Poliglote (1996), Egyptband (2001).
  • Gestüt Schlenderhan (2 victoires) : In Swoop (2021), Mare Australis (2022).
     

Entraîneurs

  • André Fabre (12 victoires) : Magwal (1984), Galla Placidia (1986), Star Lift (1989), Wajd (1991), Serrant (1993), Bright Moon (1994), Fragrant Mix (1998), Daring Miss (2000), Manatee (2015), Waldgeist (2019), Mare Australis (2022).
  • Elie Lellouche (4 victoires) : Ode (1990), Pistolet Bleu (1992), Policy Maker (2004, 2006).
  • John Cunnington junior (3 victoires) : Admetus (1974), Un Kopeck (1975), Noir et Or (1979).
  • François Boutin (2 victoires) : Vagaries (1978), Scorpio (1980), Long Mick (1985).
     

Jockeys

  • Cash Asmussen (4 victoires) : Diamond Shoal (1983), Long Mick (1985), Galla Placidia (1986), Star Lift (1989).
  • Christophe Soumillon (4 victoires) : Daring Miss (2000), Anabaa Blue (2002), Spiritjim (2014), One Foot In Heaven (2016).
  • Olivier Peslier (4 victoires) : Fragrant Mix (1998), Doctor Dino (2008), Silver Pond (2011), Mare Australis (2022).
  • Maurice Philipperon (3 victoires) : Admetus (1974), Un Kopeck (1975), Noir et Or (1979).
  • Thierry Jarnet (3 victoires) : Serrant (1993), Bright Moon (1994), Ange Gabriel (2003).