Les gagnants de maidens de la semaine (5-11 juin)

13 juin 2017

Photos scoopdyga.com

Chaque mardi, nous vous proposons de revenir sur les gagnants des courses d’inédits et des maidens de la semaine précédente sur les hippodromes de France Galop, occasion de découvrir plus précisément quelques-uns des champions de demain…

ZONE REGARD (F2), IRE par Acclamation et Lafleur (Grand Lodge)
Prix Kefalin (Maiden, 2ans, 1 200m gazon), Mardi 6 juin 2017 à Saint-Cloud

Propriétaire : Ahmed Mouknass et Pandora Racing
Entraîneur : Mauricio Delcher Sanchez
Éleveur : Paul McCarthy
Jockey : Stéphane Pasquier

Après deux tentatives infructueuses à Deauville sur 1.000 mètres, Zone Regard a ouvert son palmarès d’extrême justesse car c’est dans les toutes dernières foulées seulement, et pour son premier essai sur 1.200 mètres –mais avec un virage- que la pouliche irlandaise est venue à bout de la ténacité de Victoria’s Angel (Dark Angel), battue d’une tête au finish, tandis que le débutant rouan Bay of Rest (Sunday Break) finissait bien à une longueur.

Zone Regard venait cependant d’échouer au terme d’un parcours malheureux et elle méritait de prendre sa revanche. C’est une fille de Lafleur, qui ne réussit pas en course mais a produit six gagnants, désormais, dont Charlie Farnsbarns (Cape Cross), qui termina deuxième d’un certain Authorized (Montjeu), futur gagnant du Derby d’Epsom, dans le Racing Post Trophy (Gr1) à 2 ans. Il courut une seule fois à 3 ans, puis revint à 4 ans pour s’imposer dans un Groupe 3 sur 1.800 mètres en fin d’année…

Cela valut sans doute en partie à Zone Regard d’être adjugée 30.000 € à Marc-Antoine Berghgracht (MAB Agency) pour deux de ses plus fidèles clients, Ahmed Mouknass et Tony Forde, qui sont par exemple associés à Isabelle Corbani dans la propriété du champion sprinter Signs of Blessing !

REBELLITO (H3), FRA par Montmartre et Saga d’Or (Sagacity)
Prix Noir et Or (Maiden, Poulains entiers et hongres de 3ans, 1 600m gazon), Mardi 6 juin 2017 à Saint-Cloud

Propriétaire : Mme Jean-Louis Giral
Entraîneur : Joël Boisnard
Éleveur : Mme Jean-Louis Giral
Jockey : Gérald Mossé

Troisième pour ses débuts à Tours, où il courait très bien en se montrant très vert, le hongre Rebellito a été monté plus près de la tête pour ses débuts sur une grande piste et s’il est encore allé par à-coups, et s’il a semblé toujours inexpérimenté, il n’en a pas moins montré une certaine pugnacité pour tenir seul le coup en pleine piste lorsque Zorawar (Shamardal) a fondu sur lui après avoir mis du temps à s’enclencher, venant de loin.

Rebellito est le cinquième produit de Saga d’Or, une sœur utérine du champion sprinter Marchand d’Or (Marchand de Sable), qui était également inbred sur Kenmare, un étalon toujours très recherché en France que l’on retrouve chez l’une et chez l’autre à la troisième génération, mais pas du tout chez le père de Rebellito, Montmartre. Il portait les mêmes couleurs que Rebellito, celles de la famille Giral, qui l’a également élevé.

Avant ce poulain gris, Saga d’or a donné trois gagnants, et depuis, une pouliche par Tin Horse à l’entraînement chez Stéphane Wattel, joliment nommée Seccotine.

DJAMBA (F3), FRA par Dalakhani et Darjana (Invincible Spirit)
Prix Amonita (Maiden, Pouliches de 3ans, 1 600m gazon), Mardi 6 juin 2017 à Saint-Cloud

Propriétaire : Zahra Aga Khan
Entraîneur : Alain de Royer Dupré
Éleveur : Zahra Aga Khan
Jockey : Christophe Soumillon

Favorite à l’occasion de cette quatrième tentative de sa carrière, Djamba a d’abord semblée tendue mais elle a pu se placer non loin des premières et accélérer dans le sillage de Snirvana (Elusive Quality) après avoir laissé mener Jedi Princess (Sea the Stars), qui a craqué pour ses débuts sur 1 600 mètres après avoir été battue par Terre sur plus long.

Djamba, en revanche, a nettement dominé pour finir, et elle gagne d’une longueur mais plus sûrement sans doute que ne le suggère cet écart avec Snirvana.

Troisième pour ses débuts de de Terrakova, qui a gagné le Prix Cléopâtre cette année pour sa deuxième sortie et fait partie des favorites du Prix de Diane Longines (Gr1), Djamba est ensuite « tombée » sur Middle East et Bijin, tout en devançant Terre, pour sa rentrée, puis sur Body Sculpt à Chantilly.

C’est une fille de la bonne Darjana, elle aussi élevée par la Princesse Zahra et gagnante de deux courses, mais surtout sœur utérine de la championne Darjina (Zamindar), lauréate d’une Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), d’un Prix d’Astarté (Prix Rothschild-Gr1) et d’un Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), cinq fois deuxième ensuite au niveau Gr1 sur le mile… Après Djamba, Darjana a donné une pouliche par Sinndar également à l’entraînement chez Alain de Royer Dupré, et un yearling par Rip Van Winkle.