Fiche hippodrome

Hippodrome de LongchampLe monument du galop

L’hippodrome parisien de Longchamp est parmi les plus célèbres et les plus réputés au monde. Siège traditionnel d’une grande partie du programme classique créé au fil des décennies par la Société d’Encouragement, ancêtre de France Galop, sa renommée découle en partie de celle du Qatar prix de l’Arc de Triomphe, qui s’y déroule chaque mois d’octobre, mais pas seulement.

Avant cela, il était devenu le plus grand stade de France grâce à sa situation parisienne, bien sûr, et sa place dans la « saison » de la Haute Société parisienne, mais surtout parce que s’y déroulait la plus grande course du XIXème siècle, le Grand Prix de Paris. Contrairement aux autres grandes rencontres entre les meilleurs poulains de 3 ans, le Derby d’Epsom et le Prix du Jockey Club en particulier, c’était une course fortement dotée et ouverte aux concurrents internationaux. C’était la pinacle de la saison de galop et à chaque mois de juin, toute l’Europe s’y pressait pour assister à un grand sacre.

Les plus grands pur-sang, les plus grands jockeys, où qu’ils soient le reste de l’année, tenaient à s’y produire à ce moment-là. Longchamp, c’est Wembley à Paris.

L’élégance du site, la qualité du tracé de Longchamp, et sa taille (57 hectares dans le Bois de Boulogne) font de ce site l’équivalent hippique de la Tour Eiffel. Tout un symbole.

Plusieurs fois transformé, l’hippodrome de Longchamp subit actuellement une nouvelle mue pour entrer de plain pied dans le XXIème siècle. Il ouvrira ses portes à nouveau au début de la saison 2018, dans un nouvel écrin imaginé par l’architecte Dominique Perrault, qui a aussi présidé, entre autres monuments de renommée mondiale, à la construction de la Grande Bibliothèque de France.

Comment s’y rendre

2 Route des Tribunes, 75016 Paris

L'hippodrome de Longchamp a fermé ses portes au public le 5 octobre 2015, au lendemain du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, pour deux ans de travaux. L'édition 2016 du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (1er et 2 octobre) s'est tenu sur l'hippodrome de Chantilly. L'hippodrome de Longchamp réouvrira ses portes au printemps 2018.

En savoir plus

Services

  • Bureau de Change,
  • Distributeur bancaire,
  • Location de jumelles,
  • Boutique souvenirs,
  • Espace Easy Racing : Comprendre les courses, apprendre à parier. www.france-galop.com/easyracing

Tarifs

 Plein tarifTarif réduitParking
Semaine5€3€Offert
Week-ends et jours fériés8€5€3€
Grands Prix 4*10€8€3€
Grands Prix 5* Prix de Diane Longines20€16€5€
Grands Prix 5* Qatar Prix de l'Arc de Triomphe30€27€10€

Grands Prix 4* : Prix Ganay, Grand Steeple-Chase de Paris, Prix du Jockey Club, Grand Prix de Saint-Cloud, FG Garden Party Juddmonte Grand Prix de Paris, Meeting de Deauville Lucien Barrière, Qatar Arc Trials, Les 48 heures de l'Obstacle.

Informations : billetterie.france-galop.com.

Tarif réduit : pour les bénéficiaires de la carte Club France Galop, les étudiants, les + de 60 ans, les demandeurs d'emploi, les accompagnateurs des Personnes en Situation de Handicap.

Entrée gratuite pour les moins de 18 ans, les bénéficiaires de la carte PMU (hors Grands Prix 5*), les Personnes en Situation de handicap.

Calendrier des courses à venir

Date Hippodrome Horaire Courses À noter Terrain Premium
10/12/2017 LONGCHAMP 14h00 Plat : 1
Prix : HANDICAP 3 ANS
Autre(s) course(s) à noter :


Premium

Longchamp en chiffres

Une trentaine de réunions par an.

Capacité d’accueil de 50 000 spectateurs.

57 hectares, dont 17 hectares de pistes en gazon.

46 départs différents.

5 pistes dont quatre concentriques :

La Grande piste de 2 750 mètres, corde à droite.
La moyenne piste de 2 500 mètres, corde à droite.
La petite piste de 2 150 mètres, corde à droite.
La nouvelle piste de 1 400 mètres, corde à droite.
La ligne droite de 1 000 mètres.

Historique

Le Champ-de-Mars où se disputait dans des conditions toujours plus difficiles les meetings de l’automne ne pouvait plus suffire et c’est sous la pression du Duc de Morny que le Bois de Boulogne fût choisi pour implanter un nouvel hippodrome parisien. En 1856, la Ville de Paris concède concède le site de la Plaine de Longchamp, ancien domaine de l’Abbaye du même nom, à la Société d’Encouragement. Un an plus tard, le 27 avril 1857, la première réunion s’y déroule en présence de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie, ainsi que d’une grande partie des nombreux supporters des courses que compte la haute société du Second Empire. Le tout premier gagnant à Longchamp se nomme opportunément Éclaireur.

Dès 1863 est créé le Grand Prix de Paris, qui demeurera jusqu’à la Première Guerre Mondiale la course la plus dotée au monde.

Les trois conflits que va subir la capitale ne seront pas sans dommages pour l’hippodrome. Il est bombardé pendant le siège de Paris en 1870, transformé en parc à bestiaux puis en hôpital de campagne par les Américains et enfin en terrain d’aviation pendant la Première Guerre Mondiale. Entre ces deux conflits, les tribunes en bois sont transformées en 1904 par des tribunes en pierre dont on peut encore observer la majesté aujourd’hui, car une tribune a été conservée au milieu de la dernière ligne droite.

Longchamp retrouve tout son lustre entre-deux-guerres et on y accueille régulièrement plus de 100 000 spectateurs, partagés entre les balances, le pesage et la pelouse, lors des éditions suivantes du Grand Prix de Paris. En 1943, Longchamp est à nouveau bombardé –y compris pendant une réunion de courses en 1943- car la pelouse a été transformée en position de DCA par les Allemands.

À vrai dire, cette présence militaire à Longchamp n’était pas une première. Il y eut dès 1867 des revues militaires sur les pistes et de 1880, lorsque le 14 juillet est devenu Fête Nationale, à 1923, c’est à Longchamp qu’avait lieu le défilé des forces militaires devant plusieurs dizaines de milliers de spectateurs.

Entre 1962 et 1967, les tribunes ont une nouvelle fois été en partie reconstruites à proximité des anciennes, dont elles prennent la place, déplacées sur des rails !

Quarante ans plus tard, les tribunes subissant toujours plus lourdement les affres du temps, France Galop décide de faire construite le « Nouveau Longchamp », et choisit le projet de l’architecte Dominique Perrault.

Les travaux de démolition démarrent dès le lendemain du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2015 et ils doivent se poursuivre jusqu’à l’automne 2017 pour une réouverture au printemps suivant.