Mardi à Deauville, les pur-sang arabes font le spectacle

10 August 2021

jkdbfck

Mardi 10 août, sur l’hippodrome de Deauville-La Touques, les meilleurs pur-sang arabe - une race de chevaux polyvalents, capables de briller dans des compétitions d’endurance, de show (où ils sont jugés sur leurs modèles et leurs allures) et en courses - avaient rendez-vous dans l’Al Rayyan Cup (pour les 3 ans) et la Doha Cup (pour les chevaux d’âge).

 

AL RAYYAN CUP

Le jumelé pour l’entraîneur palois François Rohaut

Dans l’Al Rayyan Cup, c’est l’entraîneur palois François Rohaut qui a réalisé le jumelé gagnant, avec le succès de Samlla, sous la selle d’Olivier Peslier, devant Hakeem. Samlla porte la casaque qatarie de la cheikha Reem bint Mohammed bin Khalifa Al Thani, la fille de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani, l’un des plus gros propriétaires de pur-sang arabe au monde.

La réaction des entourages

Centre d’entraînement de Pau (64)

François Rohaut (entraîneur de Samlla, 1er, et Hakeem, 2e)

« J'ai une dizaine de 3 ans pur-sang arabe et c'est un lot de très bonne qualité, avec quatre chevaux pour les bonnes courses. Les deux qui ont couru aujourd'hui seront rejoints par deux autres pour courir le Groupe 1 de Saint-Cloud, le vendredi avant le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Hakeem comme Samlla sont deux très bons poulains. Samlla progresse avec les courses, comme souvent mes jeunes chevaux le font. Et le dernier travail a montré qu'il était au-dessus du lot, avec un supplément de marge. J'espère qu'il va continuer à progresser pour atteindre les plus belles courses en France et à l'étranger, car le programme international permet de voyager. »

 

Centre d’entraînement de Royan-La Palmyre (17)

Thomas Fourcy (entraîneur de Penny 3e, et Aajel, 4e)

« Ce sont deux chevaux très tardifs, qui vont évoluer gentiment. Penny était un peu plus froid durant le parcours qu'en débutant ; c’est un gros bébé. Il n'a rien lâché jusqu'au bout et a même réaccéléré pour finir. Quant à Aajel, il a fait un bout mais il est un peu limité, pas en classe ni en tenue, mais en maturité. Lui aussi va progresser par la suite. »

 

Le résultat technique

AL RAYYAN CUP

Gr1 PA - 3ans - 2.000 mètres - 50.000 €

1er       SAMLLA (M3)

            (Assy & Djakera des Forges)

            Entraîneur : F. Rohaut

            Jockey : O. Peslier

            Propriétaire : S. E. la cheikha Reem bint Mohammed bin Khalifa Al Thani

            Éleveur : Al Shahania Stud

 

2e        HAKEEM (M3)

            (Sir Bani Yas & Elmalak Elwaheed)

            Entraîneur : F. Rohaut

            Jockey : C. Demuro

            Propriétaire : Al Asayl France

            Éleveur : Al Asayl France

 

3e        PENNY (M3)    

            (Nieshan & Pamela de Syrah)

            Entraîneur : T. Fourcy

            Jockey : T. Bachelot

            Propriétaire : M. AF. Al Attiyah

            Éleveur : P. Lombrail

 

Écarts : 7/4 - 2 1/2 - CTETE. (5 partants). Temps : 2’22’’64

 

DOHA CUP

 

Le premier titre de Soko

La famille Al Thani n’a pu réaliser le doublé, puisque la Doha Cup est revenue très facilement à Soko, un poulain entraîné à La Teste par Olivier Trigodet et propriété de l’Émirati Helal Alalawi et de son éleveur, l’écurie de Syrah. Soko offre un premier succès à ce niveau de compétition à Olivier Trigodet, qui a gagné en tant que jockey de grandes courses pour les pur-sang arabe.

Sous la selle d’Olivier Peslier, Soko a pris les commandes et n’a jamais été inquiété dans la ligne droite, dominant très nettement Mon’nia, propriété de la cheikha Yasmeen bint Mohammed bin Khalifa Al Thani, et Hoggar de l’Ardus, qui défend la casaque de sa sœur, la cheikha Reem bint Mohammed bin Khalifa Al Thani.

 

Les réactions des entourages

Centre d’entraînement de La Teste (33)

Olivier Trigodet (entraîneur de Soko, 1er)

« J’ai toujours estimé Soko comme un cheval de Groupe 1. Malgré le niveau de l'opposition, j'étais assez confiant aujourd'hui, car l'assouplissement de la piste allait être à son avantage.

Il avait très bien couru dans le Derby des 4ans, se classant troisième. Avec lui, on pourrait aller le 11 septembre à Doncaster. Il a profil pour l'Angleterre. C'est un cheval qui ne force pas et qui est dur. C'est aussi une belle récompense pour son éleveur, Monsieur Jardel. »

 

Centre d’entraînement au Qatar

Julian Smart (entraîneur de Mon’nia, 2e)

« Cette course tombait dans le bon timing pour Mon'nia, mais ce n'était pas un objectif. Elle court bien et c’est de bon augure pour la grande course du mois d'octobre, la Qatar Arabian World Cup. »

 

Le résultat technique

DOHA CUP

Gr1 PA - 4 ans et plus - 2.000 mètres - 50.000 €

1er       SOKO (M4)

            (Nieshan & Saka)

            Entraîneur : O. Trigodet

            Jockey : O. Peslier

            Propriétaire : H. Alalawi & Écurie de Syrah

            Éleveur : J.-L. Jardel

 

2e        MON’NIA (F5)

            (Amer & Margouia)

            Entraîneur : J. Smart

            Jockey : M. Guyon

            Propriétaire : S. E. la cheikha Yasmeen bint Mohammed bin Khalifa Al Thani

            Éleveur : Al Shahania Stud

 

3e        HOGGAR DE L’ARDUS (M4)

            (Mister Ginoux & Alfa de l’Ardus)

            Entraîneur : T. Fourcy

            Jockey : J. Augé

            Propriétaire : S. E. la cheikha Reem bint Mohammed bin Khalifa Al Thani

            Éleveur : Al Shahania Stud

 

Écarts : 5 1/2 - ENC. - 5/4. (10 partants). Temps : 2’17’’94

 

 

Une centaine d’enfants du Secours Populaire accueillis ce mardi sur l’hippodrome de Deauville-La Touques

 

Ce mardi 10 août, le Meeting de Deauville Barrière a dédié, comme chaque année, une journée à l’accueil des enfants n’ayant pas la possibilité de partir en vacances, en partenariat avec le Secours Populaire. Le matin, une dizaine d’entre eux ont découvert les coulisses des courses en assistant à l’entraînement matinal des chevaux, au milieu des pistes de l’hippodrome. Pour poursuivre la journée, une centaine d’enfants ont assisté au spectacle des chevaux de course, tout en profitant des nombreuses animations : visites guidées, baptêmes à poneys, château gonflable, simulateur de courses ou encore Pony Hop Race. Cette journée leur a permis de s’épanouir en plein air et de partager un moment convivial, tout en étant au contact des chevaux. A l’issue du Prix du Secours Populaire, les enfants ont pris place sur le podium pour une photo souvenir avec le vainqueur de la course !