Teppal tire le bon numéro

14 mai 2018

Photo scoopdyga.com

Comme parfois sur la Grande Piste de ParisLongchamp lorsque les pelotons sont plutôt nombreux, comme c’était le cas ici avec 14 concurrentes au départ, le parcours de cette The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) n’a pas été très limpide. Qu’à cela ne tienne, les jockeys n’étaient pas rassurés sur la moyenne piste après y avoir disputé deux courses et il valait mieux passer sur ce tracé pour que la course puisse avoir lieu, comme les commissaires de France Galop ont choisi de le faire.

La victoire est donc revenue à Teppal (Camacho), pensionnaire de David Simcock entraînée en Angleterre mais bel et bien née en France puisque cette représentante du cheik qatari Mohammed bin Khalifa al Thani, qui l’a achetée 105 000 € aux ventes breeze-up Arqana de mai 2017, a été élevée au Haras d’Ellon de Thierry de la Héronnière pour le Gestüt Zur Küste AG. Teppal avait été vendue une première fois par ces associés à Bansha House Stable (Con Marnane) pour 60 000 € yearling à Arqana, et elle a donc fait l’objet d’une revente à courte échéance, sept mois plus tard.

C’est une sœur du rapide et précoce placé de groupe en France Another Party (Pommellato), dont la famille est la même que celle de la bonne We Are (Dansili), gagnante du Prix de l’Opéra Longines (Gr1).

Teppal débutait sur le gazon -du moins en course, puisqu’elle avait galopé sur celui de Deauville lorsqu’elle a été vendue à Arqana- dans cette Poule d’Essai. En effet, elle était invaincue en deux sorties sur les pistes artificielles de Lingfield puis Kempton. Olivier Peslier a pu la placer dans le sillage de l’animatrice dans cette Poule d’Essai et repousser toutes les attaques.

Cœur de Beauté (Dabirsim) est revenu du dernier rang -elle s’élançait de la stalle N°14 tout en dehors- pour échouer d’une courte encolure à la corde, Wind Chimes (Mastercraftsman) est revenue de loin après un départ moyen (stalle N°13) pour s’emparer de la troisième place devant Capla Temptress (Lope de Vega), venue le long du rail, et Barkaa (Siyouni), qui a viré au large. La lauréate du Prix de la Grotte (Gr3), Musis Amica (Dawn Approach) finit fort en venant des derniers rangs sans succès après avoir démarré de la stalle N°10.