Qatar Prix de l’Arc de Triomphe : Enable réalise l’exploit

07 octobre 2018

Photo scoopdyga.com

La pouliche Enable (Nathaniel) a réussi l’exploit de conserver son titre dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Et pourtant, la représentante du prince Khalid Abdullah a été sur la touche une bonne partie de l’année, victime d’un problème au genou. Elle n’a pu faire sa rentrée qu’il y a moins d’un mois, dans un Gr3 disputé sur la P.S.F. de Kempton. Lanfranco Dettori lui a donné un parcours en or, et elle a pu garder un minime avantage sur la 3ans Sea of Class (Sea the Stars) au passage du poteau. Cette dernière, supplémentée pour participer à la course, était encore dernière à l’entrée de la ligne droite. Elle réalise une performance peu commune. Cloth of Stars (Sea the Stars), deuxième l’an dernier mais qui avait du mal à retrouver son meilleur niveau, conclut excellent troisième, devant son compagnon d’entraînement Waldgeist (Galileo) et Capri (Galileo).

Enbale devient le huitième cheval à avoir remporté deux fois l’Arc (et la troisième femelle seulement). Lanfranco Dettori remporte quant à lui son sixième Arc de Triomphe, un record absolu, alors que le prince Khalid Abdullah rejoint Marcel Boussac avec six succès.

 

Comment ils ont couru

  • 1re – Enable : S’est bien élancée et a galopé en cinquième position avec beaucoup de ressources. A pris aisément l’avantage à trois cents mètres du but, puis a commencé à creuser l’écart au poteau des deux cents derniers mètres. A résisté de peu à l’excellent retour de Sea of Class pour s’offrir un deuxième Arc.
  • 2e – Sea of Class : A galopé en dernière position le long de la corde. S’est rapprochée à l’entrée de la ligne droite avec aisance, mais s’est retrouvée derrière Tiberian sur ses fins à trois cents mètres du poteau. A été déboitée à deux cent cinquante mètres mais Enable avait pris du champ. A terminé très vite pour échouer d’une courte encolure.
  • 3e – Cloth of Stars : A évolué au centre du peloton avant de prononcer son effort en pleine piste à hauteur du Pavillon. A bien prolongé cet effort pour se classer troisième.
  • 4e – Waldgeist : Est parti à son rythme et a galopé parmi les derniers. Était encore loin à l’entrée de la ligne droite, mais n’a fait que regagner du terrain, plutôt côté corde, pour venir arracher la quatrième place.
  • 5e – Capri : A galopé en deuxième position et a été l’un des premiers à lancer le sprint. A été très courageux jusqu’au bout pour conclure cinquième.
  • 6e – Salouen : A évolué au cœur du peloton et a lancé l’emballage final dès l’entrée de la ligne droite. N’a pas eu toutes ses aises un instant à deux cents mètres du but, mais a été tenace pour accrocher la sixième place.
  • 7e – Kew Gardens : A galopé parmi les derniers et s’est montré courageux dans les deux cents derniers mètres pour se classer septième.
  • 8e – Nelson : A joué son rôle de leader pour Kew Gardens et Capri. A mené et était encore devant au Pavillon avant de s’éteindre.
  • 9e – Study of Man : A galopé au centre du peloton caché dans le dos de Hunting Horn. A eu le jour à quatre cents cinquante mètres du but, prononçant un bel effort, qu’il a prolongé jusqu’à deux cents mètres du poteau, avant de rester dans son action.
  • 10e – Magical : A évolué en avant-dernière position et n’a pu se montrer dangereuse dans la ligne droite.
  • 11e – Way to Paris : A galopé dans la seconde moitié du peloton, mais n’a pu se rapprocher dans la phase finale.
  • 12e – Tiberian : Bien parti, il a galopé en sixième position le long de la corde. Mais a rétrogradé à partir du poteau des quatre cents derniers mètres.
  • 13e – Talismanic : A galopé au centre du peloton et s’est annoncé en dehors à l’entrée de la ligne droite, mais n’a pu participer à l’emballage final.
  • 14e – Patascoy : S’est bien élancé et a galopé en septième position, bien caché, mais était déjà monté dans la fausse ligne droite et a plafonné à la fin.
  • 15e – Defoe : Est bien parti et est resté isolé complètement en dehors avant de rejoindre le peloton dans la montée. Sollicité à l’entrée de la ligne droite, a plafonné rapidement.
  • 16e – Hunting Horn : A galopé en huitième position en épaisseur. Cadencé aux bras dans la fausse ligne droite, a rendu les armes rapidement.
  • 17e – Clincher : A eu un bon parcours en quatrième position, mais a cédé dès l’entrée de la ligne droite.
  • 18e – Neufbosc : A évolué dans la seconde moitié et a lâché prise dès la fausse ligne droite.
  • 19e – Louis d’Or : A galopé parmi les derniers, mais n’a pu se rapprocher dans la ligne droite.

 

Les réactions des entourages

John Gosden (entraîneur d’Enable, 1re)

« Elle a eu un contretemps entre Kempton et l’Arc, de la température. Frankie a dit qu’elle n’était pas à son mieux mais elle a fait le travail. Il l’a bien montée. Cela a été un test de tenue. Ils ont accéléré pendant toute la course et les derniers 100m ont montré qu’elle n’était pas vraiment à 100 %. Vous n’êtes pas censés gagner l’Arc avec une seule course sur la P.S.F. dans les jambes. C’est contre les règles. Mais elle a la classe pour le faire, simplement. Bravo à son propriétaire et éleveur. C’est phénoménal de faire cela avec une préparation contrariée, avec blessure à la jambe et contretemps. J’avais encore quelques cheveux sur la tête au début de l’année mais je les ai perdus au fur et à mesure ! Elle est très forte. »

William Haggas (entraîneur de Sea of Class, 2e)

« On ne peut rien d’autre à part que c’est Enable qui a gagné, pas nous ! Elle est battue par une championne. Le numéro à la corde ne nous a pas aidés, mais la pouliche de John Gosden est phénoménale. James Doyle l’a montée à la perfection. Je suis ravi pour la famille Tsui et j’espère que nous reviendrons l’an prochain ! »

Christopher Tsui (propriétaire de Sea of Class, 2e)

« Elle a été fabuleuse. Dans la ligne droite, on pensait que nous n’avions aucune chance. La façon, dont elle a fini, c’est incroyable ! James l’a superbement bien montée. Il a perdu du poids pour pouvoir la monter aujourd’hui. Nous sommes très contents du résultat. Il est trop tôt pour parler de l’avenir. On réfléchira à cela ce soir, après avoir savouré avec une coupe de Champagne. »

Lisa-Jane Graffard (représentant de Godolphin, propriétaire de Cloth of Stars, 3e)

« Je suis très émue ! Cloth of Stars court de première. J'ai cru à un moment qu'il allait venir gagner. C'est un super cheval ! Nous ne pouvions pas lui demander plus. Avant la course, j'ai dit que je ne l'échangerais pour rien au monde ! Nous sommes très fiers de sa course. Finir placé dans l'Arc, c'est génial. Ce n'était pas écrit qu'il finirait devant Waldgeist, mais il a mis ses mauvaises performances derrière lui et il a confirmé sa deuxième place de l'année dernière. Il était vraiment magnifique aujourd'hui et il était au top. Il a fait tout ce qu'on lui a demandé et il a placé une superbe accélération. Quant à Talismanic, il n'avait pas les ressources nécessaires pour aller avec les autres aujourd'hui. »

Vincent Cheminaud (jockey de Cloth of Stars, 3e)

« La performance est très bonne. Le cheval a été amené dans de superbes conditions. Je le connais depuis qu’il a 2ans, et je l’ai très souvent travaillé le matin. De le retrouver l’après-midi, c’est un vrai plaisir, car on s’entend bien et il m’a toujours tout donné. J’ai monté mon cheval pour qu’il soit le plus relax possible. »

Dietrich Von Boetticher (copropriétaire de Waldgeist, 4e)

« Il court bien, en finissant de belle manière, même s'il s'est retrouvé un peu coincé à l'intérieur. Avec un peu plus de place, il aurait pu améliorer son classement. Mais sa performance reste bonne. Le terrain était ok pour lui. C'est aussi une victoire de l'élevage allemand. Les huit premiers ont du sang allemand dans leur origine. Un jour ou l'autre, il va rentrer au haras, mais nous devons encore réfléchir aux différentes options. »

Mathieu Legars (représentant des propriétaires de Capri, 5e)

« Capri court très bien. La dernière fois il manquait de compétition. En fonction de sa récupération, il pourrait recourir dans les semaines à venir. Kew Gardens court bien mais il aurait aimé plus de rythme car il tient très bien. Lui aussi, en fonction de sa récupération, pourrait courir dans 15 jours en Angleterre. On peut penser que les deux vont rester à l'entraînement l'année prochaine. Nous sommes très contents de la performance d'Hunting Horn mais il manqué d'un peu de vitesse pour finir. Il s'est battu jusqu'au bout. Magical finit bien. Il y a six descendants de Galileo dans les huit premiers. C'est exceptionnel. Et les huit premiers portent le sang d'Urban Sea. On a jamais vu cela. Coolmore a toujours fait le choix de la sélection par le Derby et pour les grandes courses c'est important. Nous faisons tout pour trouver un successeur à Galileo. Nous avons de grands espoirs en Camelot pour perpétuer la lignée de Montjeu, laquelle a toujours bien réussit dans l'Arc. »

 

Le palmarès

Année              Lauréat                    Entraîneur           Propriétaire                                         Jockey                  Temps

2018                Enable                      J. Gosden             K. Abdullah                                         L. Dettori             2’29’’24

2017                Enable                      J. Gosden             K. Abdullah                                         L. Dettori             2’28’’69

2016                Found                       A. O’Brien          M. Tabor/D. Smith/Mme J. Magnier   R. Moore             2’23’’61

2015                Golden Horn            J. Gosden             A. Oppenheimer                                   L. Dettori             2’27’’23

2014                Trêve                        Mme C. Head      Al Shaqab Racing                                T. Jarnet              2’26’’05