Prix Noailles : Slalom, comme à la parade

14 avril 2019

Photo scoopdyga.com

Premier tremplin classique de la saison vers le QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1) et le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), le Prix Noailles (Gr3) se déroulait dimanche sur les 2 100 mètres de la Grande Piste à ParisLongchamp. Longtemps tenu au dernier rang, le rentrant Slalom (Intello) a placé une accélération foudroyante qui lui a permis de prendre deux longueurs et demi à son compagnon d’écurie chez André Fabre, Syrtis (Frankel), qui avait déjà pris le dessus sur le reste du peloton. Il devance ainsi l’anglais Surrey Thunder (Le Havre), battu d’un nez pour sa rentrée dans le Prix François Mathet (L) à Saint-Cloud sur la même distance.

Slalom a été élevé par Wertheimer & Frère, dont il porte les couleurs. Il était déjà invaincu en deux sorties l’an dernier et effectuait ici sa rentrée. Il est engagé dans le Prix Greffulhe (Gr2), le QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1) et le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1).

C’est un propre frère de Folamour (Intello), qui vient de gagner le Prix de la Porte de Madrid (L) pour sa rentrée et a terminé quatrième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) l’an dernier. Slalom est donc le cinquième produit de Zagzig (Selkirk), qui a gagné sur 2 100 mètres à Senonnes pour sa troisième sortie et a ensuite pris plusieurs places dans de bons handicaps sous l’entraînement de Carlos Laffon-Parias. La sœur aînée de Folamour et de Slalom, Concertista (Nathaniel) a été vendue 75 000 € aux ventes d’Été Arqana 2017. Ce sont des frères et sœurs d’Empreinte (Footstepsinthesand), troisième du Prix du Bois (Gr3), mais gagnante seulement au Croisé-Laroche pour ses débuts puis au Mans sur 1 400 mètres. Spéciale (Oasis Dream) est la petite dernière, née en 2018.

Zagzig est une fille de Danzigaway (Danehill), elle-même sœur de l’étalon Gold Away qui a aussi donné Silent Name (Sunday Silence) et Galiway (Galileo), deux performers au niveau des courses de Groupe.