Prix de la Grotte : Le grand bond en avant de Castle Lady

14 avril 2019

Photo scoopdyga.com

Version féminine du Prix de Fontainebleau (Gr3) également disputée dimanche à ParisLongchamp, le Prix de la Grotte (Gr3) est revenu à Castle Lady (Shamardal), une représentante de l’écurie Godolphin, comme Persian King chez les poulains, qui courait pour la deuxième fois de sa carrière, un mois après ses débuts victorieux.

Entraînée par Henri-Alex Pantall, la partenaire de Mickaël Barzalona a laissé l’anglaise Imperial Charm (Dubawi) prendre la tête dès le début, flanquée par Epistrophy (Charm Spirit), une pensionnaire de l’entraîneur nippon établi à Chantilly Satoshi Kobayashi dont elle a pris le sillage.

Dans la fausse ligne droite, la favorite Lily’s Candle (Style Vendome), seule gagnante de Groupe 1 du peloton, se rapprochait à flanc de peloton mais les animatrices ont redémarré dans la dernière ligne droite et décalée, Castle Lady a pu seule en venir à bout. Elle leur a même pris près de deux longueurs tandis que Imperial Charm et Epistrophy restaient respectivement deuxième et troisième, séparées d’une longueur, juste devant Cala Tarida (Garswood).

On notera que les pouliches ont bouclé leur parcours en 1'38''39, alors que Persian King a franchi le poteau après 1"36''42 de course.

Castle Lady n’est pas engagée dans The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), mais il fait désormais partie de ses objectifs logiques. Elle est le deuxième produit de l’inédite Windsor County (Elusive Quality) après Top Score (Hard Spun), deuxième de Limato sur 1 200 mètres dans une Listed disputée à Newmarket.

La deuxième mère de Castle Lady est Ascutney (Lord at War), c’est-à-dire la mère de Raven’s Pass (Elusive Quality), gagnant du Breeders’Cup Classic (Gr1) sur piste tous-temps et des Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) sous la casaque de la Princesse Haya de Jordanie…