Prix de l’Opéra Longines : Wild Illusion aime la France

07 octobre 2018

Photo scoopdyga.com

Lauréate du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1) l’an dernier, Wild Illusion (Dubawi) s’est imposée au courage dans le Prix de l’Opéra Longines (Gr1), après avoir fait des difficultés pour entrer dans sa stalle. La pouliche de Godolphin a devancé Magic Wand (Galileo), qui a longtemps fait illusion pour la victoire, et la française Homérique (Exchange Rate), auteure d’un bon effort final. Wild Illusion retrouvait sa vraie distance, les 2.000m, et devrait maintenant tenter sa chance dans la Breeders’ Cup Fillies and Mares Turf.

 

Comment elles ont couru

  • 1re – Wild Illusion : A d’abord fait beaucoup de difficultés pour entrer dans sa boite (son entourage avait demandé de la faire entrer en dernier). Malgré cela, a pris un excellent départ et a voyagé en quatrième position dans le parcours. A 300m du but, a lancé son effort et a progressivement repris Magic Wand, s’imposant plus sûrement que ne l’indique l’écart à l’arrivée.
  • 2e – Magic Wand : Bien calée contre la lice, a fait un temps illusion pour la victoire mais a finalement dû rendre les armes face à Wild Illusion.
  • 3e – Homérique : Est venue dans le dos de Wild Illusion lorsque celle-ci a accéléré, à 300 m du but. Mais n’a pu la suivre dans son effort, terminant toutefois de manière intéressante, en léger retrait des deux premières.
  • 4e – With You : A refait un terrain considérable à l’extérieur, virant très au large, mais sans inquiéter les premières.
  • 5e – Well Timed : Toujours là, derrière Wild Illusion, a fait sa ligne droite au centre, mais sans contester la supériorité des premières.
  • 6e – My Sister Nat : A voyagé en dernière partie de peloton. A prononcé son effort tardivement, au centre, regagnant un peu de terrain à la fin, mais à distance des premières.
  • 7e – Navaro Girl : En seconde partie de peloton, à l’abri à la corde, a tenté de suivre Wild Illusion dans son effort au centre. Puis a continué à son rythme, se faisant voler la 6e place par Sister Nat à la fin. A été un peu gênée par Well Timed à mi ligne droite.
  • 8e – Athena : N’a pu mettre en danger les premières.
  • 9e – Urban Fox : Toujours à la pointe du combat, a progressivement cédé dans la ligne droite.
  • 10e – Lady Frankel : Mal partie n’a joué aucun rôle.
  • 11e – Castellar : En troisième position dans le parcours, n’a pu s’illustrer dans la ligne droite.
  • 12e – Rhododendron : Animatrice, s’est rapidement éteinte, finissant loin.
  • 13e – L’Arc : A tenté sa chance à l’entrée de la ligne droite, en épaisseur. Mais sans succès.
  • 14e – Desert Diamond : Plutôt dans la seconde partie du peloton, n’a pu se mêler à aucune lutte, finissant loin.
  • 15e – Winter Lightning : Jamais dangereuse. A fini dernière, loin.
  • Night of England : A été déclarée Non partante.

 

Les réactions des entourages

Charles Appleby (entraîneur de Wild Illusion, 1re)

«  Ce fut une course magnifique. C’est une pouliche très dure. Nous avions essayé les 2.400m dans les Oaks, mais elle avait déçu et sa vraie distance sont les 2.000m. Elle devrait courir la Breeder's Cup Fillies and Mares. Je l’ai trouvée magnifique dans le rond. Nous avions un bon numéro de corde. William l’a montée avec beaucoup de confiance. Elle ne lâche jamais rien. Cette course a toujours été son objectif depuis les Nassau Stakes. »

Aidan O’Brien (entraîneur de Magic Wand, 2e)

« Elle court vraiment bien, comme souvent cette année. Je ne suis pas certain que nous la courrions à nouveau cette année. Les options sont ouvertes mais il faut voir comment elle récupère. »

Francis-Henri Graffard (entraîneur d’Homérique, 3e)

« Nous voulions la monter « off », c’est ce que nous avons dit à son jockey. Lorsque la gagnante a accéléré, cela lui a coupé les jambes et son jockey l’a respectée. Mais elle a très bien couru et a fini dans une belle action. Sa saison est terminée. Quant à My Sister Nat, elle a surpris Mickael au départ et elle a du mal à suivre le rythme. Elle a tout de même confirmé sa qualité. »

Freddy Head (entraîneur de With You, 4e)

« Elle a été prise de vitesse en partant et a eu du mal à suivre. Une fois devant, elle n'a jamais eu beaucoup de gaz mais a tracé une très bonne ligne droite pour finir. Je pense qu'elle demande plus de distance avec l’âge. »

Jean-Pierre Carvalho (entraîneur de Well Timed, 5e)

« Elle a donné ce qu'elle avait à donner. Sa performance est meilleure que dans le Vermeille car ce dimanche elle trouvait sa distance idéale. Son jockey lui a donné un bon parcours. Nous n'avons aucun regret. Elle va partir au haras en fin d'année. Avant elle pourrait courir une fois à Rome en novembre. »

 

Le palmarès

Année         Lauréat                              Entraîneur                    Propriétaire                                              Jockey                 Temps

2018           Wild Illusion                     C. Appleby                   Godolphin                                                 W. Buick             2’04’’32

2017           Rhododendron                   A. O’Brien                    Mme Magnier/M. Tabor/D. Smith           J. Heffernan        2’03’’60

2016           Speedy Boarding               J. Fanshawe                  Helena Springfield Ltd                             F. Tylicki            2’02’’03

2015           Covert Love                      H. Palmer                      Fomo Syndicate                                        P. Smullen           2’04’’43

2014           We Are                              F. Head                         G. Strawbridge                                          T. Jarnet              2’02’’33