Nouveaux classiques en point de mire à ParisLongchamp

13 avril 2018

Photo scoopdyga.com

Trois courses de Groupe 3 se partagent le haut de l’affiche, dimanche 15 avril pour le deuxième rendez-vous dominical donné sur le nouveau site parisien.

Les Prix de Fontainebleau et le Prix de la Grotte sont deux courses préparatoires aux Abu Dhabi Poules d’Essai des Poulains et des Pouliches (Gr1). Toutes ces épreuves pour 3 ans se déroulent sur 1 600 mètres.

Cinq poulains sont au départ de la version masculine, le Prix de Fontainebleau (Gr3), dont Olmedo (Declaration of War), le meilleur 2ans français de la saison dernière. Il défend les couleurs d’Antonio Caro et Gérard Augustin-Normand, ce dernier étant aussi co-propriétaire du tenant du titre, et gagnant de la Poule des Poulains puis du QIPCO Prix du Jockey Club en 2017, Brametot (Rajsaman).

Le lot est comme tous les ans très relevé avec un représentant de l’armada irlandaise d’Aidan O’Brien, Rostropovich (Frankel) en guise d’éclaireur.

Chez les femelles, dans le Prix de la Grotte (Gr3), elles sont huit à tenter de galoper sur les traces de Senga (Blame), qui s’en alla par la suite gagner le Prix de Diane Longines (Gr1). Là encore, une déléguée d’Aidan O’Brien, Magical (Galileo), quatrième du Total Prix Marcel Boussac (Gr1) l’an dernier derrière Mission Impassible (Galileo), également au départ dimanche et créditée, comme l’irlandaise, d’un rating de 50,5 kilos.

Disputé sur 2 100 mètres par huit poulains de 3 ans, dont deux hongres, le Prix Noailles (Gr3) est une tremplin envisageable vers le QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1), encore loin tout de même à sept semaines. Mais là encore, un témoin pour l’Irlande avec Flag of Honour (Galileo) face à une sélection de sept adversaires entraînés en France.

Le terrain à ParisLongchamp était à 4,6 samedi matin et doit rester autour de collant à lourd dimanche avec une lice portée à 6 mètres, soit 12 mètres pour l’open stretch. Premier des huit départs de la journée à 14h05.