Lignes françaises à Aintree

14 avril 2018

Photo d'archives, Diego du Charmil à Enghien, scoopdyga.com

Diego du Charmil (Ballingarry) et Petit Mouchoir (Al Namix) ont encore une fois mis l’élevage en vedette dans un Groupe 1 disputé à Aintree, samedi au début de la réunion du Grand National de Liverpool à l’arrivée du Maghull Novices’ Chase sur 3 200 mètres..

Le premier nommé a eu raison de son rival, qui venait de terminer 3ème de Footpad dans l’Arkle Trophy (Gr1), équivalent de cette course disputé au Festival de Cheltenham, où Diego du Charmil n’est pas allé cette saison après une rentrée à Warwick où il avait été nettement battu par Saint Calvados (Saint des Saints) –comme on le voit, les sauteurs français sont sur tous les fronts !

Diego du Charmil a été élevé en Mayenne par Guilhaine Le Borgne il y a six ans. Il a commencé sa carrière par trois places sous les couleurs de son entraîneur Arnaud Chaillé-Chaillé. Exporté fin 2015, il a depuis remporté cinq victoires dont une au festival de Cheltenham, pour ses débuts outre-Manche dans un handicap de 4ans sur les haies labellisé Groupe 3, le Fred Winter Handicap Hurdle.

Désormais sous les couleurs de Johnny de la Hey, Diego du Charmil est un fils de Daramour (Anabaa Blue), comme Days of Heaven (Saint des Saints), gagnant de Gr2 outre-Manche.

Beaucoup de chutes dans un Grand National éprouvant, cette année, et un duel irlandais entre Tiger Roll pour Gordon Elliott et Pleasant Company pour Willie Mullins, le second échouant d’une courte tête au terme d’un finish étourdissant. Tiger Roll venait de débuter victorieusement sur le cross en battant le français Urgent de Grégaine au festival de Cheltenham.

On notera aussi que Serienschock (Sholokhov), entraîné en France par Alexandra Rosa, a terminé samedi bon 5ème du Liverpool Hurdle (Gr1) remporté par Identity Thief (Kayf Tara), sous les couleurs de Giiginstown House Stud, également portées par Tiger Roll.