Les gagnants de maiden de juillet

14 juillet 2019

Photos scoopdyga.com

ALL RUMOURS (F3), FRA par Shamardal et Aquamarine (Deep Impact)

Prix Topyo (Maiden de 3ans, 1 800m), samedi 13 juillet 2019 à Maisons-Laffitte

Propriétaire : Ballymore Thoroughbred
Entraîneur : André Fabre
Éleveur : Dayton Investments
Jockey : Pierre-Charles Boudot

Huitième pour ses débuts sur 1 600 mètres à Saint-Cloud, le 1er mai, puis troisième un mois plus tard à Compiègne à moins d’une longueur et demi de Mutamakina, qui a gagné depuis une Listed à Vichy, All Rumours (Shamardal) a finalement trouvé son jour sur les 1 800 mètres en ligne droite de Maisons-Laffitte.

Longtemps tenue à l’arrière-garde par Pierre-Charles Boudot, elle est venue en pleine piste s’imposer assez facilement aux dépens de sa compagne de casaque Lamu (Sea the Stars), qui a bénéficié d’un parcours de rêve dans le sillage du courageux animateur Makfra (Makfi), finalement troisième à deux longueurs après avoir ouvert la voie à Lamu entre la lice extérieure et lui.

Aquamarine (Deep Impact), la mère d’All Rumours, est une gagnante du Prix Allez France (Gr3) pour l’écurie Wildenstein. Elle a donné All Stars (Sea the Stars), son premier produit, vendue 25 000 € au courtier Paul Nataf aux ventes Arqana de décembre dernier.

Sa troisième mère est Albertine (Irish River), troisième du Prix de l’Opéra également élevée par Daniel Wildenstein qui a notamment donné le gagnant de Breeders’Cup Classic Arcangues (Sagace), et Agathe, la mère de la classique Aquarelliste, Afrique Bleu Azur, qui a donné la gagnante de Mille Guinées Cape Verdi, ou encore Ange Bleu (Alleged), d’où la championne US Angara (Alzao), etc.

Après All Rumours, Aquamarine a donné Ultramarine (Siyounj), achetée 200 000 € aux ventes de yearlings et entraînée par Jean-Claude Rouget pour Denford Stud, l’élevage du prince Faisal bin Salman bin Abdulaziz Al Saud, gouverneur de la province de Médine !

 

MARIETA (F2), FRA par Siyouni et Macarella (Shamardal)

Prix Idalie (Maiden de 2 ans, 1 200m), samedi 13 juillet 2019 à Maisons-Laffitte

Propriétaire : Cuadra Mediterraneo
Entraîneur : Mauricio Delcher-Sanchez
Éleveur : Cuadra Mediterraneo
Jockey : Tony Piccone

Vite en tête, Marieta (Siyouni) a complètement dominé le peloton et elle s’impose par huit longueurs. La pensionnaire de Mauricio Delcher-Sanchez avait dû se contenter de la deuxième place pour ses débuts, sur cette même piste, le 19 juin sur 1 100 mètres. Fantastic Diamond, qui l’avait devancée ce jour-là, est engagée dans le Prix des Rêves d’Or-Jacques Bouchara (L) à Vichy et dans le Darley Prix de Cabourg (Gr3) à Deauville. On saura donc bientôt si la ligne tient. Mais Marieta a mis cette fois huit longueurs à la troisième La Reconquista (Dark Angel), qu’elle avait devancée d’une demi-longueur le jour de ses premiers pas. On ne peut pas dire que l’allongement de la distance y est pour grand-chose car la messe était dite après mille mètres de course. La fille de Siyouni a seulement dû beaucoup progresser entre les deux courses.

C’est une fille de Macarella, qui courut aussi pour la Cuadra Mediterraneo du Madrilène José Maria Maldonado et a déjà donné Cigalera (Elusive City), troisième en mai du Prix Texanita (Gr3). Macarella, achetée foal pour 52 000 £ en Angleterre, est de la famille de Satwa Queen et de Spadoun, frères et sœurs gagnants de Groupe 1. Elle a gagné une fois sur 1 200 mètres à Fontainebleau, également sous l’entraînement de Mauricio Delcher. Elle a enfin donné un poulain par Shalaa en 2018.

 

YOUNG MAN (M2), FRA par Dabirsim et Diamond Flawless (Cape Cross)

Prix de Saint-Hymer (2 ans inédits, 1 200m), lundi 8 juillet 2019 à Deauville

Propriétaire : Victoria Dreams
Entraîneur : Jean-Philippe Dubois
Éleveur : Jean-Philippe Dubois
Jockey : Gérald Mossé

Succès acquis d’une encolure seulement par Young Man (Dabirsim), empoigné de bonne heure par Gérald Mossé pour prévenir une accélération trop brusque, mais sans doute un poulain à gros potentiel avec sa grande action.

Élève de Jean-Philippe Dubois, également son propriétaire et son entraîneur, Young Man devance l’animateur Mangkhut (Sommerabend) tandis que Wedding Present (Dream Ahead), toujours bien placée dans le sillage de ce dernier, n’a pu vraiment accélérer pour finir.

Young Man est un fils de Diamond Flawless (Cape Cross), élevée par Jean-Philippe Dubois elle aussi et rachetée 76 000 € yearling aux ventes de Deauville d’octobre 2011. Sa sœur aînée inédite Elusive Action (Elusive City) a été retirée aux ventes d’été Arqana, pleine de Martinborough, cinq jours avant cette première victoire. Entre eux deux est née une autre fille de Diamond Flawless, Miss Flawless (Siyouni), qui a gagné trois courses, puis a été exportée aux USA.

Gagnante de trois courses elle aussi, Diamond Flawless est issue de Dee Flawless (Linamix), une propre sœur du gagnant du Prix Greffulhe (Gr2) Diamond Mix (Linamix), entre autres.

 

THUNDERSPEED (M2), FRA par Night of Thunder et Marmoom Lover (Cape Cross)

Prix de Marolles (Poulains entiers et hongres inédits de 2 ans, 1 400m), mercredi 3 juillet 2019 à Deauville

Propriétaire : Écurie Gribomont
Entraîneur : Christophe Ferland
Éleveur : Écurie Gribomont
Jockey : Julien Augé

Après avoir galopé avec l’animateur Chambonas (Wootton Bassett), Thunderspeed (Night of Thunder) a dominé au moment décisif et vécu ensuite sur son avance pour gagner de près de deux longueurs sur Eté de Carl (Sommerabend) et Monte Cinto (Make Believe).

La mère de Thunderspeed, Marmoom Lover (Cape Cross) a débuté sous la casaque du cheik Mohammed Al Maktoum avant de passer, après sa première victoire, sur 2 400 mètres à Toulouse, sous celle de Jean-François Gribomont. Née en janvier, elle courra jusqu’à l’âge de 5 ans et remportera cinq courses, des handicaps, pour 32 sorties. Elle a gagné en valeur 32.

Thunderspeed est son quatrième produit et son deuxième gagnant. Il a été racheté 40 000 € aux ventes Arqana yearling. Elle a depuis donné un mâle par Prince Gibraltar.

 

MAGEVA (F2), (GB) par Wootton Bassett et Melilot (Elusive City)

Prix de Firfol (Pouliches inédites de 2 ans, 1 400m), mercredi 3 juillet 2019 à Deauville

Propriétaires : Hubert Guy, Antoine Gilibert, Gilles Barbarin et Benoît Chalmel
Entraîneur : Fabrice Chappet
Éleveur : EARL Haras de Saint-James
Jockey : Stéphane Pasquier

Vite en tête, Mageva (Wootton Bassett) a attaqué de bonne heure dans la dernière ligne droite et quoiqu’en penchant beaucoup sur sa gauche, elle a gardé l’avantage jusqu’au bout sur Vienne (Showcasing), battue d’une courte tête.

Mageva est le premier produit de Melilot (Elusive City). Elle a été achetée 75 000 € par le courtier Hubert Guy, qui fait aujourd’hui partie de ses propriétaires, aux ventes Arqana d’août 2018.

Sa mère n’a pas gagné mais c’est une sœur de Pride Dancer (Fasliyev), vainqueur du Prix Herod (L) sur 1 400 mètres à Longchamp puis troisième des Senorita Stakes (Gr3) en Californie.

Après Mageva, Melilot a donné une pouliche par Outstrip aujourd’hui yearling.

 

SKYWARD (M3), FRA par Camelot et Shakeyourbody (Giant’s Causeway)

Prix du Cochet (3 ans inédits, 1 900m PSF), mercredi 3 juillet 2019 à Deauville

Propriétaire : Arno Curty
Entraîneur : Fabrice Chappet
Éleveur : Aleyrion Bloodstock
Jockey : Stéphane Pasquier

Engagé dès mars, mais sans confirmer alors qu’il était aussi inscrit pour le QIPCO Prix du Jockey Club, Skyward (Camelot) aura donc retardé ses débuts jusqu’en juillet sur la PSF de Deauville. Vite en tête, il a penché sur sa gauche dans la ligne d’arrivée et semblait en difficulté à deux cents mètres de l’arrivée lorsque Stéphane Pasquier l’a empoigné. Le poulain a alors trouvé un nouvel équilibre et il a filé vers le poteau pour gagner facilement, de une longueur et demi sur Green Siren (Siyouni), qui finit bien. La favori Camusot (Mastercraftsman) est resté dans son allure pour prendre la troisième place après avoir tenté sa chance côté corde.

Élevé par Aleyrion Bloodstock, Skyward a été racheté 170 000 £ aux ventes Tattersalls d’octobre 2017. C’est un frère de la bonne Siyoushake (Siyouni), deuxième du Darley Prix Jean Romanet (Gr1) après avoir fait sien le Prix Quincey Barrière (Gr3) et de Pleasemetoo (Vale of York), deuxième du Prix d’Aumale (Gr3) en 2015 sous la casaque de Jean-Etienne Dubois. La jument a été exportée en Australie.

Principaux engagements : Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1)