Historique du Prix Ferdinand Dufaure : Le premier sacre sur le steeple

14 mai 2019

photo scoopdyga.com

Mai à Auteuil (Paris)

Prix Ferdinand Dufaure

 

Groupe 1, 4ans, Steeple-chase sur 4 300 mètres, 320.000 €

Créé en 1951

Tenante du titre : Goliath du Berlais FRA, m4 par Saint des Saints, appartenant à Stéphane Szwarc, Haras d'Étreham et Palmyr Racing, élevé par Jean-Marc Lucas, entraîné par Guillaume Macaire et monté par Bertrand Lestrade.

La course sera disputée pour la 70ème fois en 2020.

L'édition 2019

L’entier de 4 ans Goliath du Berlais (Saint des Saints) a dominé d’un bout à l’autre l’objectif de sa carrière sur le steeple du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). L’élève de Jean-Marc Lucas, qui appartient à Stéphane Szwarc, au Haras d’Étreham et de Palmyr Racing quitte la compétition pour le haras d’Étreham, où il rejoindra son père, avec sept victoires et plus de 500 000 € de gains.

Attaqué successivement par Royal Et Tic (Policy Maker), Bel Apsis (Apsis) puis Thrilling (Network), il a repoussé toutes les attaques pour s’imposer par quatorze longueurs sur Bel Apsis, qui s’est bien ressaisi après une faute au bout de la ligne d’en face et lui-même quinze longueurs devant la troisième Thrilling, fautive à la double barrière, avant-dernier obstacle du parcours.

Entraîneur du champion, Guillaume Macaire inscrit son nom pour la cinquième fois au palmarès et il a évoqué le travail réalisé sur ce puissant poulain par son cavalier du matin, Maxime Le Gaillard, pour pouvoir contrôler la fougue de « Goliath ».

La suite de la sélection se fera donc sans lui, et sa succession en tête de la génération est donc désormais ouverte.

Historique

Cette course a été nommée en souvenir de Ferdinand Dufaure, président de la Société des courses de Dieppe de 1921 à 1930. C’est à ce titre qu’il fut élu membre du comité de la Société des Steeple-Chases de France en 1922. Il en fut aussi membre du conseil d’administration de mars 1924 à 1931 et commissaire des courses pendant quatre ans, de 1928 à 1931. Il résigna alors ses deux fonctions en raison de ses occupations mais demeura membre du comité jusqu’à sa mort survenue le 21 janvier 1947.

Le Prix Ferdinand Dufaure, steeple-chase pour chevaux de 4 ans, fut créé en 1951 et se disputait alors fin novembre sur 4.500 mètres. Sa distance a souvent varié pour être portée à 4.300 m en 2011.

C’est en 1961 que le Prix Ferdinand Dufaure fut inscrit au programme estival d’Auteuil, permutant avec le Prix Maurice Gillois, reculé en fin d’année. Venant un mois après le Prix Jean Stern (Gr2), le Prix Ferdinand Dufaure se pose comme l’étape principale vers le Prix Maurice Gillois (Grand Steeple-Chase des Quatre Ans) qui couronne le meilleur steeple-chaser de sa génération à l’automne.

Seulement cinq chevaux sont parvenus à gagner les deux courses, Bonosnap (1955), Katko (1987), As des Carrés (1991), Cyrlight (2004) et Oculi (2008). Quant au doublé Prix Ferdinand Dufaure-Grand Steeple-Chase de Paris, il a été réalisé par six chevaux, Bonosnap (1955-1957), Morgex (1968-1972), Katko (1987-1988, 1989, 1990), Ucello II (1990-1993, 1994), Vieux Beaufai (1997-2000) et Storm of Saintly (2013-2014).

Propriétaires

Le record appartient conjointement avec 3 victoires à

  • Julien Décrion : Ki Ta Dai (1954), Morgex (1968) et Biron (1970) ;
  • Sean Mulryan : Cyrlight (2004), Bonbon Rose (2005) et Or Noir de Somoza (2006) ;
  • Magalen Bryant : Turgot (avec D.J. Jackson en 2001), Saint du Chenet (2010) et Whetstone (2018).

Entraîneurs

  • Le record appartient avec six victoires à Jacques Ortet : Oblat (1983), Guchen (1985), Frappeuse (1988), Kizitca (1996), Valdance (1998) et Rubi Ball (2009).

Viennent ensuite : 

  • Arnaud Chaillé-Chaillé (5 victoires): Karly Flight (2002), Ice Mood (2003), Cyrlight (2004), Bonbon Rose (2005) et Or Noir de Somoza (2006) ;
  • Guillaume Macaire (5 victoires) : Parika (1994), Storm of Saintly (2013), Punch Nantais (2016), Whetstone (2018) et Goliath du Berlais (2019) ;
  • Arthur Bates (4 victoires): Brémontier (1951), Porte Fanion (1956), Taverne (1967) et Firebird (1971) ;
  • André Adèle (4 victoires) : Ki Ta Dai (1954), Bustier (1959), Morgex (1968) et Biron (1970) ;
  • Jean-Paul Gallorini (3 victoires) : Lapo d’Or (1979), Remember Rose (2007), Kotkikova (2015). 

Jockeys

  • Le record appartient avec six victoires à Christophe Pieux : Kizitca (1996), Valdance (1998), Bonbon Rose (2005), Or Noir de Somoza (2006), Remember Rose (2007) et Rubi Ball (2009).

Puis : 

  • Philippe Sourzac (4 victoires) : Parika (1994), Karly Flight (2002), Ice Mood (2003) et Cyrlight (2004).
  • Bertrand Lestrade (3 victoires) : Punch Nantais (2016), Whetstone (2018) et Goliath du Berlais (2019).