Balko des Flos et Un de Sceaux chantent le Maine-et-Loire à Cheltenham

15 mars 2018

Photo ci-dessus AQPS.fr, Photo carrousel SCOOPDYGA / PA Images / Icon Sport 

Trois succès de haut niveau pour l'élevage français, jeudi à Cheltenham, au troisième des quatre jours du Festival de l'obstacle en Grande-Bretagne, où a triomphé l'entraînement irlandais, en cette journée de la Saint-Patrick...

Balko des Flos (Balko) a nettement dominé le favori, son compatriote Un de Sceaux (Denham Red), à l’arrivée du Festival Trophy (Gr1), steeple disputé sur environ 4 000 mètres, jeudi au festival de l’obstacle de Cheltenham, jour de Saint-Patrick et fête de l'Irlande. Entraîné justement sur l'île d'Émeraude par Henry de Bromhead pour Michael O’Leary (le boss de Ryanair, sponsor de la course), dont l’écurie Gigginstown House Stud a remporté les trois premières courses de la journée, Balko des Flos venait de créer la surprise à Leopardstown près de Dublin en terminant deuxième d’un Groupe 1 sur un parcours plus long à la cote astronomique de 66/1. Cinquième puis tombé lors de ses deux précédentes tentatives à Cheltenham, Balko des Flos avait aussi été retiré 29 000 € aux ventes d’automne 2013 d’Arqana.

L’élevage du Maine-et-Loire a triomphé dans la course puisque le gagnant a été élevé dans le Maine-et-Loire par Clovis et Florence Bardin tandis que l’AQPS de 10 ans Un de Sceaux, vainqueur un an plus tôt de cette même course, est né au Haras de la Rousselière de Pierre et Nelly de la Guillonière.

Balko des Flos est un fils de Royale Marie (Garde Royale), comme le bon Salut Flo (Saint des Saints), qui remporté un handicap sur le steeple de Groupe 3 en 2012 au Festival de Cheltenham pour l’entraînement de David Pipe. La veille, sa nièce Vision des Flos (Balko), issue de Marie Royale (Turgeon), elle-même fille de Royale Marie, avait terminé sixième du Baring Bingham Novices’ Hurdle (Gr1).

La performance de la 5 ans Laurina (Spanish Moon) dans le Dawn Run Mares’ Novices’ Hurdle (Gr2) restera sans doute parmi les plus impressionnantes du meeting. La pensionnaire de l’Irlandais Willie Mullins, élevée en France non loin de Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique par Alain Clavier, Roger-Yves et Nicolas Simon a complètement dominé ses adversaires dans le dernier kilomètre après avoir laissé deux rivales s’expliquer en tête. Tombée puis deuxième à Fontainebleau en avril l’année dernière –elle n’aurait pas pu bénéficier d’un statut de « novice » en Grande-Bretagne cette saison si elle s’était imposée avant le mois de mai-, Laurina avait remporté ses deux précédentes sorties en Irlande et cette facile victoire pour son premier festival de Cheltenham est de très bon augure, même si elle n’affrontait cette fois que des femelles. L’athlétique Laurina est passée deux fois sur le ring d’Osarus au Lion d’Angers. Elle a atteint 14 500 € yearling, puis 8 000 € à 3 ans, lorsque Daniel Allard –dont elle portait les couleurs en France- s’en est porté acquéreur.

Cap Soleil (Kapgarde), venue de loin arracher la deuxième place à 18 longueurs de Laurina, est également née en France, en Seine-et-Marne, où l’a élevée Hans Rhyn.

Achetée 50 000 € à 3 ans dans une vente Tattersalls en Irlande, la 7ans Shattered Love (Yeats) est devenue la première femelle à battre les mâles dans le Golden Miller Novices Chase (Gr1), sur 4 000 mètres. Entraînée par l’Irlandais Gordon Elliott pour Michael O’Leary (Gigginstown House Stud), elle a laissé l’ex-français Terrefort (Martaline) prendre l’initiative après avoir accompagné l’animateur de la course avec facilité, puis a dominé entre les deux derniers obstacles pour s’imposer nettement dans la montée finale, setp longueurs devant le français.

Élevé par Francis Montauban, le gris Terrefort, âgé de 5 ans et entraîné par Nicky Henderson pour Simon Munir et Isaac Souede, s’est placé plusieurs fois à Auteuil en haies et surtout en steeple avant son départ pour la Grande-Bretagne, à la fin de l’année dernière. Il avait gagné ses deux sorties sur le steeple depuis.

Delta Work (Network) a remporté au finish et de justesse le Pertemps Final Handicap Hurdle (Gr3), un des handicaps majeurs du meeting, disputé sur 5 000 mètres. Le pensionnaire de Gordon Elliott s’imposait pour la première fois cette saison. Âgé de 5 ans, l’AQPS Delta Work a été élevé dans la Nièvre par Jean-François Magnien et son fils Charles. Il a gagné en plat pour sa deuxième sortie à Lyon-Parilly fin 2016 sous l’entraînement d’Emmanuel Clayeux avant de partir pour l’Irlande, où il porte désormais les couleurs de Gigginstown House Stud lui aussi.