Partager cette page

Les grands principes des courses de Galop

Gagner mais sans gêner

L’objectif de tout participant à une course est de terminer 1er ou, à défaut, d’obtenir le meilleur classement possible.

Deux principes essentiels :

  • Aucun concurrent ne doit gêner irrégulièrement la progression d’un autre cheval pendant le parcours
  • Tout concurrent qui a gêné irrégulièrement un autre, et qui, de ce fait, a pu empêcher ce concurrent d’obtenir l’une des cinq meilleures allocations (places) ou une meilleure de ces allocations, est déclassé derrière ce concurrent.
    Le jockey jugé fautif d’une gêne doit être sanctionné.

Ce mois ci : le plat

La course de plat est le type de course de galop le plus répandu dans le monde. Si son principe est simple : une fois le départ donné, particulièrement au moyen de stalles, le vainqueur est celui qui franchit le poteau d'arrivée en premier, de nombreux paramètres tels que la position du cheval par rapport à la corde, le poids qu’il porte ou la distance à parcourir, entrent en jeu pour pimenter la course. La course de plat se court le plus souvent sur une distance comprise entre 1600 et 2400 mètres ; la distance reine est 2400 mètres, c’est sur celle-ci que se court la course de plat la plus célèbre du monde : le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe.

Le code des courses de galop

Pour les plus expérimentés, accédez au code des courses actualisé ici.

 Télécharger